Le titre de cet article dépeint la mentalité qui malheureusement caractérise plusieurs personnes en quête d’une prestation photographique professionelle dans notre pays. Je voudrais par ce post adresser une élément très important du travail de photographe et de tout autre travail : le tarif (le nerf de la guerre).

La photographie est un métier comme un autre, où l’on retrouve des amateurs, des professionnels, des hobbyistes ainsi que des “pointeurs”. L’un des paradoxe dans notre pays est de constater qu’une vaste majorité de personnes met tout le monde (en matière de tarif) dans le même panier; ou alors est dans une perpétuelle quête d’obtenir du travail de qualité professionelle au prix le plus dérisoire possible (avec la complicité de certains “pointeurs”).

C’est combien?

Cette question représente très souvent le carrefour dans nos négociations avec les clients. La plupart des mariés contacte les photographes par téléphone : « Bonjour, je voudrais connaître vos prix. Merci. Au revoir… ». Ensuite, ils raccrochent et rappellent un autre photographe en pensant comparer la même chose. C’est une grosse erreur.

Retenez-le, la photographie professionnelle est un service relié à une compétence, à un style et à une signature unique et c’est cette compétence que vous sollicitez pour votre évènement. Dans le cas d’un produit, comparer des prix est tout à fait logique, mais dans le domaine de la photographie, c’est la mauvaise approche.

Caveman

La question la plus importante ce n’est pas combien, mais qui? (Quelles sont les compétences du photographe, sa personnalité, son portfolio, son style artistique, l’originalité de ses photos, le matériel qu’il utilise, son expérience, la qualité du travail fourni…) Allez au délà des échanges formels (mail, téléphone) et rencontrez votre photographe pour mieux apprécier ces critères.

C’est trop cher!

Sad

En général c’est la réaction qui suit la réponse à la question précédente. Une réaction qui trouve sans doute sa source dans la mentalité environante ou tout simplement la mauvaise perception qu’a la société dans sa majorité du métier de photographe.

Passons en revue le temps qu’un photographe peut consacrer à un reportage de mariage :

  • Réponses et échanges avec les mariés, planification et organisation ainsi que les éventuels rendez-vous : 8 heures
  • Préparation du matériel : 1h
  • Déplacement (dans le cas d’un mariage hors de la ville) : 4h A/R
  • Reportage le jour J : Entre 8 et 14 h
  • Vidage des cartes mémoires + sauvegarde : 1h
  • Tri des images et édition (+ de 2000 images) : 10h
  • Création et livraison des supports (DVD, livre de mariage etc.) : 5h

Soit un total d’environ 43 heures sur un reportage (l’équivalent d’une semaine de travail). Ceci sans oublier sa lourde responsabilité (ne manquer aucun élement de la journée, faire de très belles photos…) et le fait qu’il ne travaille ni tous les week-end, ni à toutes les périodes.

Tired

Prenons l’exemple d’un cas où le client propose 200.000F au photographe pour une cérémonie de type mairie, église et soirée, avec des sessions privées. Si l’on enlève à cette somme la patente (5,5%). Reste = 189.000; Les frais annexes (transport et hébergement éventuel (50.000), DVD, assurances, électricité/téléphone (10.000), internet (15.000/mois), les charges diverses de post production, matériel nécessaire (piles, batteries, matériel à louer soit env. 25.000 Frs) (Donc 100.000), il reste au photographe environ 89.000F. (Ces dépenses sont sous-estimées)

89.000 F/43 heures = 2069F/H. Et c’est de ce montant qu’il est supposé régler son loyer, ses factures, prendre soin de sa famille et éventuellement faire des épargnes et espérer mener une vie décente.

 

C’est comme ça ici…

Tears

“On va faire comment?” “C’est comme ça ici chez nous”. Des phrases que j’ai entendu de certains photographes résignés et obligés de se compromettre pour s’en sortir. C’est une évidence: il faut tenir compte du marché dans lequel on évolue. Mais, le point ici c’est qu’il faut arrêter de chanter le fameux refrain du c’est trop cher. Si votre budget ne correspond ni à la qualité de travail d’un photographe, ni à son expertise dites simplement “nous ne pouvons pas nous offrir ça” ou “nous vous proposons ceci”; au lieu de dégrader par une mauvaise attitude la valeur de son travail.

La photographie de mariage est une spécialité et le photographe de mariage fixe ses tarifs en fonction de ses prestations et du prix que sa clientèle cible est prête à payer pour son travail.

C’est important…

Pour avoir les meilleurs souvenirs de votre mariage, voici un conseil judicieux : ne planifiez pas de budget sans avoir valider les prix du photographe avant.

Evitez le raisonnement du “ça doit coûter ça…” pour ne pas avoir de surprises. Il est préférable de s’attacher à la qualité du travail réalisé et du relationnel que vous avez avec le photographe, au lieu d’essayer de l’intimider avec des répliques du style “j’ai plusieurs autre devis qui coûtent beaucoup moins que le vôtre”. (Evidemment tout est négociable mais il faut rester raisonnable.)

Angel

C’est tout ce qui reste…

Votre mariage est un moment précieux et unique. Le jour-j est une succession d’événements dans un horaire serré. Vous offrir les services d’un professionel, c’est vous assurer paix et tranquilité d’esprit. Il ne faut surtout pas négliger cet aspet ou prendre ce choix à la légère.

Souvenez-vous chers futurs mariés, qu’après le mariage, seulement 3 choses restent: l’amour, les alliances et les souvenirs.
Les souvenirs prennent davantage de valeur avec le temps qui passe. Ils doivent être beaux, uniques et perdurer pour des générations.
Par conséquent, le choix de votre photographe de mariage est à prendre au sérieux. Il est préférable de rehausser l’enveloppe allouée à la photograhie plutôt que d’y faire abstraction et le regretter pendant des années. On peut changer un produit défectueux après son achat mais en revanche changer de photographe après son mariage est impossible.

Comme on dit chez nous, le moins cher est toujours cher.

Contactez-nous et préparons ensemble votre plus beau jour.

Je vous recommande également ces articles:
10 conseils pour avoir de belles photos de mariage (avant la cérémonie) et 10 conseils pour avoir de belles photos de mariage (pendant la cérémonie)

THANK-YOU

La semaine dernière j’ai eu l’opportunité avec mon équipe de voyager pour couvrir un événement. De découvrir une partie du pays que je ne connaissais pas et de créer de beaux souvenirs pour le couple. Et à ce moment là je me suis rendu compte du chemin parcouru. Waouh, des débuts où j’avais juste une

Hello, Je sais que ça fait longtemps, je n’ai pas eu une seule minute pour poster une update. Comme je dis souvent les grandes choses se préparent en silence et par la grâce de Dieu et beaucoup de persévérance petit à petit notre studio photo professionel basé à Douala, Akiba Studio voit le jour. (les

%d bloggers like this: